Coupe du monde 2022 au Qatar: les supporters en quête d’alcool

AP - Francisco Seco

Au Qatar, il est interdit de boire de l’alcool dans les rues et sa consommation y est très limitée. Par ailleurs, la FIFA et les autorités du pays ont interdit la vente d'alcool autour des stades. Alors comment font les supporters du monde entier pour en consommer sur place ? Ils trouvent leur bonheur par exemple dans la Fan Zone installée à Doha durant le Mondial.

De notre envoyé spécial à Doha,

Il est presque 19h à Doha et un groupe de supporters équatoriens attend désespérément que les stands de la Fan Festival ouvrent. Logique, on y vend de l'alcool, et certains veulent absolument boire une bière. Pour ça, ils ont patienté dans la file d'attente pendant une heure et demie. « C'est comme un orgasme, clame l’un d’eux. Fantastique ! Presque comme un but de l'Équateur... Une victoire de l'Équateur ! »

La pinte a été descendue en quelques secondes et Jorge, encore assoiffé, a prévu de refaire la queue pour obtenir le Graal : « C'est de l'émotion pure. Enfin, on a nos bières ! Ca fait 200 riyals qatariens pour les quatre pintes, mais bon, ça vaut largement la peine, l'attente et l'argent que ça coûte. »

► À lire aussi : Mondial 2022: une bière pour l’ambiance s’il vous plaît

« Un Mondial sans bières, ça n'existe pas ! »

Attention tout de même à ne pas boire le verre de trop. Être en état d'ébriété dans les rues au Qatar est une infraction grave qui peut entrainer une incarcération.


Lire la suite sur RFI