Coupe du monde 2022: Antoine Griezmann, l’équilibre des Bleus

REUTERS - FABIAN BIMMER

La France, championne du monde en titre, affronte la Pologne dimanche 4 décembre en huitième de finale au stade Al-Thumama de Doha. Antoine Griezmann, très en vue depuis le début du Mondial, fera parler son expérience dans son rôle entre la défense et les attaquants tricolores.

De notre envoyé spécial au Qatar,

Pour la troisième phase finale de Coupe du monde de sa vie, Antoine Griezmann est plus serein que jamais. Le numéro 7 des Bleus, royal depuis le début du tournoi, s’est vu gommer son premier but au Qatar, face à la Tunisie. Pas de quoi en faire un drame. Mettre la balle au fond des filets n’est pas une priorité.

Son rôle ici en 2022 : être dans la relation entre la défense et les attaquants. « Avec trois joueurs devant moi, j'ai plus de possibilités, de choix (...) Je suis peut-être moins proche de la surface adverse, dit-il. Je ne vais pas tirer cinquante fois par match. Je ne me prends pas la tête par rapport au but (il reste sur une série de douze matches sans marquer en sélection, NDLR). Je pense que l'équipe a besoin de moi plus dans le cœur du jeu. On a besoin de cet équilibre. Sans une grande défense tu ne gagnes pas les grandes compétitions ».

« Il y a toujours ce petit stress, cette petite adrénaline »


Lire la suite sur RFI