Coupe du monde 2018 : les Russes ont inhalé de l'ammoniaque lors du match contre la Croatie

franceinfo
Le médecin de la sélection russe a précisé qu'il s'agissait de l'ammoniac liquide "utilisé dans le sport mondial depuis de nombreuses années".

La pratique semble étrange, mais elle n'est pas illégale. Les joueurs de l'équipe de football russe ont inhalé de l'ammoniaque lors de leur rencontre contre la Croatie en quarts de finale de la Coupe du monde, samedi 7 juillet, rapporte le journal allemand Süddeutsche Zeitung (en allemand) cité par L'Equipe. Ils avaient déjà été aperçus en train de renifler cette substance avant leur victoire contre l'Espagne en 8e de finale.

Le médecin de la Sbornaya a confirmé l'information lundi et a précisé : "Nous parlons de l'ammoniac liquide classique utilisé dans le sport mondial depuis de nombreuses années et par de nombreux pays." Cette pratique permettrait de stimuler l'activité respiratoire et d'avoir une meilleure oxygénation du sang. Les joueurs reniflent ces cotons-tiges préalablement trempés dans de l'ammoniaque avant d'entrer dans le stade. La substance ne fait pas partie de la liste officielle des produits dopants, son usage ne serait donc pas illégal, précise 20 Minutes.

Le 7 juillet, la Croatie est venue à bout de l'équipe russe au terme d'une rencontre irrespirable, conclue aux tirs au but (1-1, 2-2 à la fin des prolongations, 4-3 tab).

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi