Coupe de France : que risquent l'OL et le Paris FC après les violences en tribunes ?

·1 min de lecture

Une rencontre de Coupe de France qui va laisser des traces. Le Paris FC et l'Olympique lyonnais sont dans le viseur de la commission de discipline de la Fédération française de football (FFF) après les violents incidents intervenus vendredi soir, à la mi-temps de la rencontre comptant pour les 32e de finale de la Coupe de France qui a été définitivement interrompue. Des spectateurs présents dans le parcage lyonnais ont lancé des projectiles sur d'autres spectateurs, dont des familles venues avec leurs enfants, et allumé des fumigènes.

>> Retrouvez Europe soir week-end en podcast et en replay ici

L'OL risque une élimination de la compétition

L'OL a pris les devant, en interdisant le lendemain et jusqu'à nouvel ordre tout déplacement de leurs supporters lors des prochains matches à l'extérieur de leur équipe de football. Cette première décision prise par les dirigeants lyonnais montre leur bonne volonté dans ce dossier, alors que les critiques s'abattent sur l'OL depuis vendredi soir.

La ministre des Sports Roxana Maracineanu exige des actes forts, et cela devrait passer par la commission de discipline de la FFF, organisatrice de la Coupe de France. Elle va se réunir lundi pour ouvrir une enquête, et il n'est pas exclu que l'OL perde ce match sur tapis vert et soit donc éliminé de la compétition. Le Paris FC, qui était responsable de la sécurité dans l'enceinte du stade Charléty où se jouait le match, et qui a failli dans cette mission, pourrait lui aussi être sanctionné....


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles