Coupe de France : Nantes remporte le premier titre de l’ère Kita

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour le jeu à la nantaise, il faudra repasser. Encore. Mais ses gardiens savent aussi apprécier une victoire avec les tripes. Et les poings, dans une fin très tendue. Dans cette première finale de Coupe de France sans le Paris Saint-Germain depuis 2014, un penalty accordé pour une main dans la surface a suffi à ébrécher la meilleure défense du pays. Entre les deux équipes, il n’y avait pourtant pas l’épaisseur d’un P’tit LU, mais après quatre-vingt-dix minutes le décompte des situations était, il est vrai, à l’avantage des Canaris.

Qu’importe, ce jour restera mémorable pour tous les Nantais. Et pour Waldemar Kita, peut-être encore plus. D’abord parce qu’il a célébré ce premier titre le jour de ses 69 ans. Ensuite parce que, en montant sur l’estrade pour soulever le trophée, Ludovic Blas, capitaine du soir, a repoussé dans l’histoire Mickaël Landreau, qui l’y avait précédé en 2000, un soir de succès inoubliable face à Calais. Or, Kita déteste l’ancien gardien, qui soutient ses plus farouches détracteurs.

Lire aussi - Le propriétaire de l’OGC Nice et PDG d'Ineos, Jim Ratcliffe, a raté Chelsea

S’il y a eu des chants anti-Kita dans les tribunes nantaises, ils ont été couverts par les encouragements bruyants d’un stade jaune et vert aux deux tiers. Dans une enceinte deux fois plus grande que la Beaujoire, supporters, anciens joueurs et élus, tous ceux qui ont eu des reproches à adresser un jour au propriétaire honni étaient pourtant deux fois plus nombreux qu’un week-end de champ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles