Coupe de France : le match Paris-FC-Lyon définitivement interrompu après des incidents

·1 min de lecture

Le 32e de finale de Coupe de France entre le Paris FC et Lyon a été définitivement arrêté vendredi après des incidents en tribunes alors les deux équipes étaient à égalité 1-1, une nouvelle interruption de match en cette saison marquée par de nombreux incidents. Le speaker du stade, accompagné du président du Paris FC, Pierre Ferracci, a annoncé vers 22h50 "qu'en accord avec les autorités la rencontre ne reprendrait pas".

Le match n'avait pu reprendre alors que les deux équipes s'apprêtaient à donner le coup d'envoi de la seconde période et que les équipes étaient à égalité 1-1. Quelques minutes après l'égalisation lyonnaise de Moussa Dembélé (44e) pendant la pause, des fumigènes ont été lancés aux abords du parcage lyonnais. Ils ont alors été ramassés par des supporteurs dans la tribune attenante, puis lancés à divers endroits de cette tribune avant de s'éteindre. Deux explosions de bombes agricoles ont également été entendues.

De nouvelles réformes sur les violences dans les stades

Des bagarres ont éclaté et des mouvements de foule ont alors eu lieu dans le parcage lyonnais et la tribune voisine entraînant le déploiement de forces de l'ordre venus prêtés main forte aux stadiers. Des spectateurs de la tribune proche des incidents sont alors descendus sur la pelouse pour s'éloigner.

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-7 en podcast et en replay ici

L'arbitre et les joueurs qui allaient donner le coup d'envoi de la deuxième période ont regagné les vestiaires. Pour ne pl...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles