Coupe de France féminine : l’ami de Makelele dirige les filles de Fleury

Arnaud Detout
Eric Michel avec Claude Makelele à sa gauche

Eric Michel, proche de l’ancien international français, est le nouveau coach de l’équipe féminine qui affronte ce dimanche le Paris FC (D 1).


Dimanche soir, il téléphonera sans doute à Claude Makelele. Histoire de débriefer son premier match à la tête de l’équipe féminine de Fleury contre le Paris FC en quarts de finale de la Coupe de France. Eric Michel, successeur de Jean-Claude Daix, s’est lié d’amitié avec l’ancien milieu international (71 sélections), passé par le Real Madrid ou le PSG, depuis plus de trente ans.

Les deux compères se sont rencontrés à la fin des années 1980 à Melun. « On jouait ensemble en moins de 19 ans puis en réserve, Claude était tellement fort qu’il était surclassé, se rappelle Eric Michel. Après l’entraînement, mon père le ramenait chez lui jusqu’à Savigny-le-Temple, en Seine-et-Marne, pour lui éviter de prendre les transports. »

Makelele quitte ensuite Melun pour Brest puis Nantes. Le duo se retrouve plus tard à… Melun. « Je suis allé le voir à l’hôtel lors d’une mise au vert avant un match contre le PSG. Il s’est montré super sympa et m’a invité une semaine à Nantes, raconte le titulaire d’un BTS comptabilité et gestion. On a ensuite gardé le contact et, chaque saison, il m’hébergeait une quinzaine de jours là où il jouait, au Celta Vigo, Real Madrid et à Chelsea. J’ai découvert le milieu pro grâce à la carrière de Claude. Je suivais chacun de ses entraînements tout en prenant des notes et parfois même des vidéos. Au PSG, j’ai pu discuter avec Kombouaré, le coach à l’époque. »

Il a côtoyé un certain Didier Drogba

Après avoir évolué au niveau amateur en D 3 et D 4, Eric Michel, champion de France militaire avec Fontainebleau, a arrêté sa carrière de joueur à 28 ans pour embrasser une carrière d’entraîneur. D’abord deux ans chez les filles de Supernova, un club du XVe arrondissement de Paris, puis pendant vingt ans à Antony où il a occupé le poste de directeur technique et coach de l’équipe seniors (DSR). Educateur pour cette ville des (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Régional 3 : Alfortville frappe fort
Suivez tous les matchs du week-end en Ile-de-France
Régional 2 : le Red Star euphorique
Régional 1 : un trio cartonne
Coupe de France : le PSG Hand écarte Tremblay