Coupe d'Europe, sélections… Comment le rugby prépare (enfin) sa révolution

BOULEVERSEMENT - Alors que des provinces sud-africaines doivent intégrer la Coupe d'Europe de rugby la saison prochaine, un nouveau calendrier international est à l’étude, qui va révolutionner le rugby

A jamais les derniers. L’équipe qui remportera la Champions Cup le 28 mai à Marseille bouclera un cycle démarré en 1996, à l’aube du rugby professionnel. Dès la saison prochaine, trois provinces sud-africaines, les Bulls, les Sharks et les Stormers, doivent intégrer une épreuve jusque-là uniquement composée de formations européennes. Autrement dit, en langage ovale : françaises, anglaises, irlandaises, écossaises, galloises et italiennes.

« La saveur d’une Coupe d’Europe est forcément dénaturée », tranche le manager du Stade Toulousain Ugo Mola, avant l’affriolante demi-finale ce samedi à Dublin chez le Leinster. L’autre demie, 100 % française, opposera le Racing 92 à La Rochelle, dimanche à Lens. « Jérôme [Cazalbou, le manager du haut niveau à Toulouse] m’a expliqué comment on allait devoir partir le lundi ou le mardi en Afrique du Sud pour jouer le samedi, avant de rentrer et de préparer le match suivant. Ce sera une autre compétition. »

Et un nouv(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Champions Cup : Le Racing 92 défiera la Rochelle, encore trois équipes françaises en demi-finales
Top 14 : la finale se disputera à Marseille en 2024 en raison des Jeux de Paris
Côtes d’Armor : Les gendarmes appelés pour des rugbymen nus sur une aire de repos

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles