Coupe d'automne des Nations: le XV de France solide en Écosse

·2 min de lecture

Après un Tournoi des VI Nations réussi, l'équipe de France a conservé sa bonne dynamique en allant chercher une nouvelle victoire dimanche 22 novembre pour leur premier match de Coupe d'automne des Nations. A Édimbourg, les Bleus ont dompté l'Écosse (22-15). De bon augure pour la suite.

L'automne se veut doux avec le XV de France. Certes, les hommes de Fabien Galthié ont laissé échapper de très peu un sacre lors du Tournoi des VI Nations 2020 en terminant derrière l'Angleterre à la différence de points marqués. Mais les Bleus poursuivent leur série de victoires. Après le pays de Galles et l'Irlande en octobre, la France a battu l'Écosse ce dimanche pour leur entrée en Coupe d'automne des Nations (22-15, groupe B).

Vakatawa a plié l'affaire

Dans cette nouvelle compétition qui remplace les tournées internationales d'automne, mises à mal par la pandémie de coronavirus, les Bleus avaient « officiellement » débuté avec une victoire 28-0 le 15 novembre sur tapis vert face aux Fidji, forfaits à cause de multiples cas de Covid-19 au sein de leur effectif. Pour leur véritable entrée en matière, les Tricolores avaient rendez-vous à Édimbourg face aux Écossais. La même nation contre laquelle ils ont concédé leur seule défaite de l'année 2020, en mars lors du Tournoi.

Après une première période équilibrée au tableau d'affichage (12-12) mais dominée dans les intentions par les Français, le déclic est venu dès les premiers instants du second acte avec Virimi Vakatawa. Bien épaulé par ses coéquipiers Gaël Fickou et Matthieu Jalibert, le joueur du Racing 92 a transpercé la défense du XV du Chardon et inscrit l'unique essai du match (41e). Ce seul éclair a suffi pour s'imposer enfin à Murrayfield, terrain si inhospitalier ces derniers temps avec les Bleus. Les locaux ont bien essayé de revenir, en vain, contre une équipe de France pas flamboyante mais attentive.

« C'est juste la victoire qui comptait. Ça fait du bien à tout le monde. On avait à coeur de faire un bon match ici », a confié à la chaîne France 2 le capitaine Charles Ollivon, qui a parlé d'une « année 2020 magnifique » et pour laquelle « tout le monde aurait signé » en janvier. « Il faut qu'on garde ça », a-t-il ajouté. Pour le dernier match de cette Coupe d'automne des Nations, le 28 novembre face à l'Italie, le groupe français va être largement remanié.