Coupable d’avoir poussé son petit ami au suicide, Michelle est sortie de prison

Michelle Carter, qui avait été déclarée coupable en 2017 d’avoir poussé son petit ami au suicide, a été libérée de prison jeudi pour bonne conduite. 

Son visage est resté en Une des médias américains pendant plusieurs semaines. Michelle Carter a été déclarée coupable en 2017 d’avoir poussé son petit ami au suicide, en lui envoyant de macabres SMS. Jeudi, après quelques mois passés en prison dans le Massachusetts, elle a finalement été relâchée pour bonne conduite. «Mademoiselle Carter a été une détenue modèle. Elle a participé à une variété de programmes, obtenu un travail ici, a été polie avec nos équipes et s’est entendue avec les autres prisonnières, et nous n’avons eu aucun problème de discipline avec elle», a fait savoir Jonathan Darling, porte-parole de l’établissement, à CNN.

Pour la mère de Conrad Roy, l’ancien petit ami de Michelle Carter, sa libération est désormais l’occasion de tourner la page de cette dramatique histoire. «Je vais continuer à honorer mon fils chaque jour, en gardant son esprit avec moi et en trouvant un moyen d’aider ceux qui pourraient être en train de vivre ce qu’il a vécu. De tout mon cœur, je veux remercier tous ceux qui ont soutenu ma famille ces 5 dernières années. Il est temps de tourner la page et ouvrir un nouveau chapitre de nos vies», a-t-elle déclaré.

"Pends-toi, saute d’un immeuble, poignarde-toi, je ne sais pas"

Conrad Roy, 18 ans, avait été retrouvé mort dans sa camionnette le 12 juillet 2014, garé dans le parking d'un supermarché près d'une pompe à eau qu'il a utilisée pour remplir son véhicule de monoxyde de carbone. C’est par des SMS cruels que Michelle Carter s’adressait alors à lui. «On était arrivé à un point où il s’excusait… de ne pas avoir encore réussi à se tuer», avait déclaré la procureure Katie Rayburn au cours du procès en juin 2017. Et si selon les avocats de la jeune fille, cette dernière souffre de(...)


Lire la suite sur Paris Match