Le coup de sang d’Emmanuel Macron : "Qui s’amuse à relayer ce genre de connerie ?"

·1 min de lecture

Emmanuel Macron a en eu assez. Après un an de crise sanitaire, le président de la République a souhaité s'adresser aux Français dans une nouvelle allocution diffusée ce mercredi 31 mars. Durant sa prise de parole, il a annoncé la généralisation des restrictions déjà appliquées dans 19 départements, ainsi qu'un bouleversement du calendrier scolaire. Une fois de plus, le locataire de l'Élysée en a appelé "à la mobilisation de chacun." Mais s'il a souhaité prendre la parole de manière officielle et solennelle, c'est parce qu'il a été particulièrement agacé des fuites et rumeurs qui ont circulé dans les médias ces derniers jours, a précisé Le Parisien dans son édition du jeudi 1er avril. Alors que certains ont évoqué l'hypothèse d'un retour du confinement strict pendant une durée de six semaines, Emmanuel Macron s'est emporté : "Mais qui s'amuse à relayer ce genre de connerie !", aurait lâché l'intéressé l'après-midi de son allocution, selon des propos rapportés par le quotidien.

Le chef de l'État a en effet peu, voire pas du tout, apprécié que certaines informations se soient retrouvées trop tôt en posession des journalistes. Lors d'une visioconférence avec Jean Castex, il a poussé un nouveau coup de sang : "On m'informe que la réunion est en live tweet sur CNews. Je vous rappelle à votre devoir de réserve !", s'est fâché Emmanuel Macron, qui a déjà rappelé à l'ordre ses ministres plusieurs fois depuis le début de la crise sanitaire. Afin d'"éviter les fuites", le Premier ministre (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Affaire Olivier Duhamel : son intervention avec les Mémoires inachevés de sa femme Evelyne Pisier
Jeane Manson livre un message symbolique après les accusations de Coline Berry
Le prince William ronge son frein après l’interview choc de Harry
Anny Duperey « va attendre » avant de se faire vacciner : elle explique pourquoi
« C’est le prochain scandale » : Martin Blachier accuse Olivier Véran