Le coup de gueule de Thierry Breton contre les réductions de livraisons d'AstraZeneca

·1 min de lecture

Pour la deuxième fois depuis janvier, AstraZeneca est revenu sur ses engagements. Le géant pharmaceutique a annoncé samedi de nouvelles réductions de livraisons de son vaccin contre le Covid-19 à l'Union européenne. "C'est inacceptable pour moi, ou du moins incompréhensible", s'emporte Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur, invité du Grand Rendez-vous sur Europe 1 dimanche. 

AstraZeneca avait annoncé fin janvier ne pouvoir livrer aux Vingt-Sept que 40 millions de doses au 1er trimestre, sur les 120 millions qu'il avait initialement promises, en raison de difficultés manufacturières dans une usine belge. "Quand on signe un contrat qui dépasse de beaucoup le cadre commercial, compte tenu de l'importance des produits, s'il y a des incohérences c'est à moi de les dénoncer et au conseil d’administration de prendre les mesures qui s’imposent."

>> Plus d'informations à suivre… 


Retrouvez cet article sur Europe1