Coup de grâce pour Meghan et Harry : Kate et William pourraient obtenir un privilège refusé aux Sussex

·1 min de lecture

Kate et William vont quitter le Kensington Palace. Résidence officielle des Cambridge, la demeure gigantesque ne devrait plus être habitée par le frère du prince Harry. Situé loin de la capitale britannique, dans le Norfolk, le château ne convient plus au couple et leurs trois enfants. De plus, les époux veulent s'installer à un endroit bien précis dans le Berkshire, en Angleterre: "William et Kate envisagent très sérieusement de déménager à Windsor", explique le média britannique Mirror, ce vendredi 3 septembre. Un coup de grâce pour les Sussex qui ne risquent pas de se réjouir : "il serait difficile de ne pas prendre cela comme une gifle", affirme l'experte royale Daniela Elser, à l'hebdomadaire.

En effet, Meghan et Harry auraient souhaité habiter au château Windsor, peu de temps après leur mariage. Mais ce privilège leur a été refusé par la reine en personne : "en novembre 2018, il a été annoncé qu'ils vivraient plutôt à Frogmore Cottage, une propriété du domaine de Windsor", explique l'experte avant de poursuivre, "Il est apparu plus tard que cela n'avait pas été le premier choix du couple et qu'en fait, ils avaient initialement demandé à sa grand-mère s'ils pouvaient vivre au château de Windsor", explique-t-elle.

Mais les raisons du couple Cambridge sont valables. S'installer au cœur de la forteresse médiévale serait bien plus simple pour la petite famille du prince William, isolée à la campagne : "C'est un peu trop loin pour les week-ends, mais Windsor est un parfait compromis", (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Geneviève de Fontenay : sa petite-fille Adèle prête à prendre la relève
Brigitte et Emmanuel Macron : le refuge où ils se rendent presque tous les week-ends
"Elle a su se tenir" : Lady Louise Windsor encensée pour sa réaction lors d'un moment embarrassant
Le prince Harry prêt à balancer "tous les secrets de Camilla"
François Fillon visé par une nouvelle enquête, son avocat dénonce "des méthodes de barbouze"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles