Coup de foudre à Bangkok (TF1) : pourquoi Blandine Bellavoir avait "envie de légèreté" après les Petits Meurtres et Une affaire française

·1 min de lecture

Après Lucie Lucas, Julie de Bona ou Maud Baecker, au tour de Blandine Bellavoir de faire fondre le coeur des téléspectateurs de TF1 ce lundi 16 novembre. Et celui de Loup-Denis Elion, star avec elle de ce Coup de foudre à Bangkok et qui ne va pas résister longtemps à la comédienne. Ou plutôt... à son personnage, Laura, une architecte débarquée en Thaïlande pour construire un centre commercial de luxe sur le terrain d'un orphelinat. Un rôle dans lequel Blandine Bellavoir, qui arbore un gigantesque tatouage dans le dos, fait des merveilles. Elle nous en a parlé, se livrant au passage sur la fin des petits Meurtres d'Agatha Christie, sa maternité et sa future prestation dans Une affaire française dans laquelle elle a changé de look pour interpréter Christine Villemin.

Télé-Loisirs : Etonnant de vous voir dans une comédie romantique ! Pourquoi avoir accepté ce Coup de foudre à Bangkok ?

Blandine Bellavoir : J’avais envie de choses un peu plus légères. Je fais beaucoup de projets engagés ou de polars. Même si il y avait beaucoup de comédie dans Les Petits Meurtres d'Agatha Christie, le fond c’était quand même les cadavres (elle rit). Je suis un loup solitaire, j’aime bien un peu de légèreté de temps en temps.

Qu’est-ce qui vous a séduit chez Laura ?

Elle propose un vrai twist. On démarre avec un personnage bien dans ses baskets, qui paraît très honnête avec elle-même et avec les gens mais qui ne fait plus preuve d’empathie. Dans la première partie, elle est proprement insupportable, (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Demain nous appartient (spoilers) : le résumé en avance de l’épisode 798 du mardi 17 novembre
Possessions (Canal+) : la série aura-t-elle droit à une saison 2 ?
Ici tout commence (spoilers) : le résumé en avance de l’épisode 12 du mardi 17 novembre
The Crown, saison 4 (Netflix) : Gillian Anderson révèle les secrets de sa transformation en Margaret Thatcher (VIDEO)
Michel Cordes (Plus belle la vie) à propos de Laurent Kérusoré (Thomas) : "Je pourrais être son père"