Coup de filet anti-stupéfiants près de Rouen: la maire de Canteleu remise en liberté

·2 min de lecture
Le commissariat du 9e arrondissement de Paris est resté quelques minutes fermé lundi après-midi (photo d'illustration). - Jacques Demarthon / AFP
Le commissariat du 9e arrondissement de Paris est resté quelques minutes fermé lundi après-midi (photo d'illustration). - Jacques Demarthon / AFP

Placée en garde à vue vendredi, la maire de Canteleu a été remise en liberté ce samedi après-midi sans qu'aucune charge ne soit retenue contre elle, a appris BFMTV auprès de son avocat, confirmant des informations du quotidien Paris-Normandie.

"Je vous confirme la levée de la garde à vue de Mélanie Boulanger sans qu'aucune charge ne soit retenue contre elle", a déclaré Me Arnaud de Saint Rémy.

Mélanie Boulanger avait été interpellée à l'issue d'un coup de filet anti-stupéfiants au cours duquel un million d'euros d'avoir et 375.000 euros en liquide avaient été saisis, ainsi que 15 kg d'héroïne, 25 kg de produit de coupe et des armes à feu.

Au total, 19 personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette enquête pour trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs: quatre en Seine-Saint-Denis et 15 en Seine-Maritime, dont Mélanie Boulanger et l'un des adjoints de la mairie de Canteleu. Ce samdi, Me de Saint Rémy ne connaissait pas le sort de cet autre élu, Hasbi Colak, qui n'est pas son client.

"Dans le viseur des policiers depuis plusieurs années"

Les investigations, menées depuis 2019, ont permis "d'identifier plusieurs personnes en lien avec ce trafic" et ont conduit à "programmer une opération simultanée", a détaillé le procureur de la République de Bobigny, Eric Mathais.

"Un très gros réseau de trafiquants de drogue a été démantelé", selon une source proche du dossier. Elle ajoute qu'il y a plusieurs volets dans cette affaire, "l'importation de très gros volumes d'armes et de drogue" et le "blanchiment". "On parle d'une famille historique à Canteleu. Des gens dans le viseur des policiers depuis plusieurs années", a-t-elle indiqué, affirmant que "cette famille influençait très fortement le monde politique local à Canteleu".

L'enquête a démarré en 2019 "en Seine Saint-Denis avec l'interpellation pour trafic de cocaïne d'un lieutenant de la famille qui organise le trafic à Canteleu", selon cette source.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles