Coup de filet anti-stupéfiants près de Rouen: 5 personnes mise en examen

·1 min de lecture
Véhicule de police (illustration) - Philippe HUGUEN © 2019 AFP
Véhicule de police (illustration) - Philippe HUGUEN © 2019 AFP

Cinq personnes ont été mises en examen pour "trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs" après le coup de filet anti-stupéfiants mené en fin de semaine dernière près de Rouen.

Vendredi matin, 19 personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs dirigée par un juge d'instruction de Bobigny. Quatre ont été interpellées en Seine-Saint-Denis et 15 en Seine-Maritime, dont Mélanie Boulanger, la maire de Canteleu, et l'un de ses adjoints.

Un million d'euros d'avoir et 375.000 euros en liquide avaient été saisis lors d'un coup de filet anti-stupéfiants, ainsi que 15 kg d'héroïne, 25 kg de produit de coupe et des armes à feu.

Sur les 19 gardes à vue, 8 ont été levées ce week-end dont celle de la maire de Canteleu "sans que cette décision du juge ne préfigure des suites la concernant", explique le parquet de Bobigny. La procédure se poursuit puisque 4 personnes doivent encore être présentées au juge d'instruction ce lundi.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles