Coup dur pour Christophe Dechavanne : TF1 déprogramme déjà sa dernière production

·1 min de lecture

Habitués à retrouver des téléfilms l’après-midi, les téléspectateurs de TF1 ont sans doute été surpris de découvrir le 19 avril dernier qu’une émission était diffusée à partir de 15h35 à 17h25. Sorte de fusion entre Bienvenue chez nous et Quatre mariages pour une lune de miel, Bienvenue aux mariés mettait en compétition sur une semaine quatre duos d’organisateurs de mariages. Les quatre premiers numéros montraient un couple de futurs mariés visiter chacun des lieux, avant un numéro final sacrant un binôme vainqueur. Des premiers tests de ce format produit par Coyote, la société de Christophe Dechavanne, avaient été diffusés en 2018 et 2019, en tant que spin-offs de Bienvenue à l’hôtel. Si les audiences avaient à l’époque été correctes, de nombreux téléspectateurs avaient assuré sur les réseaux sociaux qu’ils préféraient le format original. Après deux longues années d’absence sur TF1, Bienvenue aux mariés a fait son retour à l’antenne le 19 avril avec une nouvelle formule présentée par Elodie Villemus, la wedding planneuse de Quatre mariages pour une lune de miel. Elle n’aura tenu qu’une semaine.

Malheureusement pour Christophe Dechavanne et ses équipes, Bienvenue aux mariés a réalisé des audiences si mauvaises que TF1 a déprogrammé en catastrophe le format. Dans un communiqué de presse publié le samedi 24 avril, la chaîne a expliqué que « lors des cinq dernières diffusions, la part d’audience moyenne de la case a enregistré une décote de 38,6 % par rapport aux programmes diffusés (...)

Lire la suite sur le site de Voici

William et Kate : les mots tendres du prince Charles pour sa belle-fille le jour de leur mariage
Delphine Castex : pourquoi sa rencontre avec son mari l'a sauvée après Loft Story
Oscars 2021 : de nombreux fans de Chadwick Boseman mécontents de sa défaite face à Anthony Hopkins
VIDEO Presnel Kimpembe : son père aurait escroqué 30 000 euros à un homme en utilisant sa célébrité !
Julia Vignali quitte Le Meilleur Pâtissier : son geste symbolique à l’égard de Marie Portolano, sa remplaçante