REMANIEMENT :

Elisabeth Borne nommée Première ministre

Coup d'Etat au Burkina : une situation "hautement inflammable"

Au Burkina Faso, des militaires ont annoncé la dissolution du gouvernement et la fermeture des frontières, lors d'une allocution télévisée lundi 24 janvier. Lisant un communiqué signé du lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, président du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) qui assure désormais le pouvoir, un capitaine a également annoncé la fermeture des frontières à compter de minuit, la dissolution du gouvernement et de l'Assemblée nationale, ainsi que la suspension de la Constitution. Comme le souligne Armelle Charrier, chroniqueuse international à France 24, l'entièreté du territoire n'est pas forcément tenue par les putschistes et la situation pourrait se dégrader.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles