Coup d'accélérateur pour la campagne de vaccination, notamment en Île-de-France

·1 min de lecture

Quelques médecins ou infirmiers de plus de 50 ans ont commencé à se faire vacciner contre le Covid-19 dès ce week-end, sans attendre l'accélération promise de la campagne de vaccination à partir de lundi. Les injections pour les soignants ont démarré notamment à Nancy et dans les hôpitaux de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris, en Île-de-France, où s'est rendu Europe 1.

 

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 3 janvier

"Aujourd'hui c'est un box, demain il y en aura deux, après-demain encore plus..."

Une cinquantaine de soignants ont été vaccinés samedi à l'Hôtel-Dieu de Paris. Une cinquantaine d'autres le seront dimanche, un par un dans un petit box du service des urgences. Si la machine se met tout juste en route, c'est un début que tient à saluer Frédéric Batteux, le responsable médical de l'Hôtel-Dieu. "Aujourd'hui c'est un box, demain il y en aura deux, après-demain encore plus. Il y a un vrai engouement, un élan vaccinal qu'il ne faut pas briser", assure-t-il auprès d'Europe 1. "Il faut pouvoir y répondre de manière extrêmement large sur l'ensemble des professionnels de santé de plus de 50 ans."

L'APHP tient à passer à la vitesse supérieure, explique la professeur Claire Pouillard de la direction des Hôpitaux de Paris, ce qui explique cette avance par rapport au calendrier national de vaccination. "En 48 heures, il a été décidé, avec la direction générale de l'Assistance publique, de mettre en place ce centre pour montrer l'exe...


Lire la suite sur Europe1