Coup d'État en Birmanie : appel à la grève silencieuse après la mort d'une fillette

Plus de 600 personnes interpellées depuis le coup d'Etat du 1er février ont été relâchées mercredi par la junte qui détient toujours au secret des centaines de civils, notamment l'ex-dirigeante Aung San Suu Kyi dont l'audience devant le tribunal a été une nouvelle fois reportée.