[COUP DE COEUR DES AUDITEURS] L’armonica de verre, l’instrument qui rend fou

·1 min de lecture

Pour bien terminer l'année 2021, (re)découvrez chaque semaine les meilleurs épisodes de True Story qui ont fait battre le cœur des auditeurs et des auditrices ! A vos casques !

La musique adoucit les mœurs, mais parfois, elle peut aussi rendre fou ! Si vous avez déjà essayé de faire de la musique en passant votre doigt sur le bord d’un verre, il est fort probable que le son produit vous ait soit enchanté, soit crispé. C’est exactement ce qu’il s’est passé au XVIIIe siècle autour d’un tout nouvel instrument. Après avoir séduit les plus grands artistes de l’époque, il a été accusé de rendre fou ceux et celles qui en jouaient et en écoutaient… Son nom : l’armonica de verre.

De l'auberge à l'armonica

L’idée de l’armonica de verre est née… dans une auberge ! Nous sommes en 1760. Benjamin Franklin, le célèbre inventeur et homme politique américain, séjourne alors en Angleterre. Retenu par des affaires traînantes, il a le temps de s'adonner aux sciences expérimentales. Inspiré par un musicien qu’il a vu jouer sur des verres dans l’auberge où il dînait, il songe à en faire un instrument de musique plus pratique et plus compact.

Une histoire incroyable à écouter dans ce podcast.

Pour découvrir d'autres récits passionnants, cliquez ci-dessous :

Michel Rostand, un gourou aussi inquiétant que fascinant

La Chouette d’or, la chasse au trésor qui rend fous les chercheurs

Mahaut d’Artois, la sorcière qui a fait scandale à la cour du roi

Ecriture : Karen Etourneau

Réalisation : Celia Brondreau, Antoine Berry Roger

Voix : Andréa Brusque

Crédit photo : Gerhard Finkenbeiner

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Enriqueta Martí, la vampire qui terrorisait Barcelone
[COUP DE COEUR DES AUDITEURS] Alexandre Jacob, le vrai Arsène Lupin
Marie Curie, la génie des sciences aux deux prix Nobel

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles