COULISSES. Réforme des retraites, âge pivot, violences policières... Les confidences d'Emmanuel Macron en marge de ses vœux à la presse

franceinfo

Réforme des retraites, élections municipales, communautarisme, mais aussi violences policières… Après ses vœux à la presse, mercredi 15 janvier à l'Elysée, Emmanuel Macron s'est longuement confié sur les sujets d'actualité aux journalistes présents. Le président de la République est également revenu sur les démissions de François de Rugy (en juillet 2019) et Jean-Paul Delevoye (en décembre). "Ce n'était pas une demande de ma part", a-t-il confié. Le service politique de France Télévisions était présent. Voici ce qu'il faut en retenir.

Sur la réforme des retraites : "Il faut convaincre"

"Il y a des peurs, il y a des angoisses, c'est tout à fait vrai, on n'aime pas le changement." Interrogé sur le contexte social et les manifestations contre la réforme des retraites, Emmanuel Macron a assuré qu'il était "normal" de constater "une inquiétude" et des "mouvements sociaux" sur un tel sujet. Le président de la République a affirmé ne pas craindre d'"effets à long terme" de ce mouvement sur la suite de son quinquennat. Comment sortir de la crise ? Un mot est revenu à plusieurs reprises dans la bouche du chef de l'Etat : la pédagogie.

"Le cœur de l'information a été beaucoup, ces derniers mois, et c'est normal, sur les régimes spéciaux, puis sur l'âge pivot", a déclaré (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi