Dans les coulisses de la machine Roland-Garros

Virginie Clavières / Paris Match

Après deux ans sans public, le tournoi tourne à plein régime. Et s’achèvera sur une quinzaine record en matière de spectateurs et de revenus.

Des années de toilettage, de « revamping » et de travaux pour se mettre au niveau des autres tournois du Grand Chelem, Open d’Australie, Wimbledon et Flushing Meadows. Pour cet exercice 2022, Roland-Garros s’est enfin paré de ses habits neufs. Après la construction du court semi-enterré des serres d’Auteuil, baptisé Simonne-Mathieu (2019), la pose d’un toit amovible sur le court Philippe-Chatrier (2020) et le lancement de sessions de nuit (2021), le tournoi parisien peut, pour la première fois, faire le plein de spectateurs. Et à voir les travées pleines, les embouteillages dans les coursives et devant les stands de nourriture, cette édition du renouveau semble un franc succès. « Le bonheur, se réjouit Gilles Moretton, président de la Fédération française de tennis (FFT). Ce dispositif était en place en 2021 mais, Covid oblige, nous étions privés de public. Cela fait toute la différence. »

Le cap des 600 000 spectateurs sera atteint ; pour ce qui est du chiffre d’affaires, l’objectif des 290 millions d’euros sera dépassé

Expérimentées en 2021, les sessions de nuit, avec un match disputé sous les sunlights à 21 heures, font un tabac : 15 000 entrées chaque soir et une ambiance de corrida avec des spectateurs moins connaisseurs mais plus bruyants et enthousiastes. Les puristes sont un peu chiffons. Mais la mayonnaise a pris. « C’est notre dilemme, poursuit Gilles Moretton : respecter la tradition d’un tournoi qui est né avec les mousquetaires et évoluer avec notre temps. »

En 2022, deux records vont être battus. Le cap des 600 000 spectateurs sera atteint ; pour ce qui est du chiffre d’affaires, l’objectif des 290 millions d’euros sera dépassé. La priorité est toujours accordée aux licenciés – un million –, qui(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles