Dans les coulisses de l'enquête sur le Watergate

Il y a 50 ans, l’arrestation de cambrioleurs dans les locaux du Parti démocrate lançait le plus grand scandale politico-judiciaire américain... Avec Rétro Match, suivez l’actualité à travers les archives de Paris Match.

Dans la nuit du 16 au 17 juin 1972, cinq hommes sont arrêtés au siège du Parti démocrate, au 6e étage de l'immeuble du Watergate à Washington. Les "faux plombiers", portant des gants chirurgicaux, sont équipés d'appareils photo et de matériel d'écoute. Le lendemain, le Washington Post fait sa Une sur cette étrange intrusion survenue en pleine campagne de réélection du président républicain Richard Nixon.

Deux jeunes journalistes, Bob Woodward et Carl Bernstein, insistent sur la présence de James McCord, membre du Comité pour la réelection du président Nixon, parmi les cinq intrus. L'homme est également un ancien de la CIA. Pour les reporters, le lien avec la Maison Blanche est évident. Le 22 juin, Richard Nixon dément toute implication de son administration. Bizarrement, l'affaire intéresse peu l'opinion publique.

Le 10 octobre 1972, les deux journalistes révèlent un gigantesque scandale d'espionnage et de sabotage politiques menés par la Maison Blanche pour la réelection de Nixon. Des centaines de milliers de dollars de dons faits à la campagne de Nixon ont été détournés pour financer des opérations de déstabilisation des démocrates.

Voici le récit de l'enquête menée par Bob Woodward et Carl Bernstein sur le scandale du Watergate, tel que publié dans Paris Match en 1973.

Découvrez Rétro Match, l'actualité à travers les archives de Match...

Paris Match n°1254, 19 mai 1973

Comment ils ont mis Nixon à genoux

Au « Washington Post », ils étaient deux journalistes sans importance. Ils sont devenus les hommes les plus célèbres des U.s.a. : la nuit du Watergate, ils avaient tout de suite flairé la grosse affaire...

Le 17 juin 1972, Howard Simons, homme de permanence du « Washington Post», reçut un coup de téléphone vers huit(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles