Dans les coulisses de la fabrication des cartes bancaires du futur

·1 min de lecture

Dans l'usine Thales de Gémenos, près de Marseille, le bruit assourdissant des machines est inversement proportionnel à leur subtilité. Ici, les bras mécaniques travaillent au micromètre près sur des puces indispensables au bon fonctionnement de l’économie : celles de nos cartes bancaires. "L'atelier de production tourne sur 3/8", explique Cyrille Mouillor, responsable du site, anciennement propriété de Gemalto avant le rachat de l'entreprise par le géant français de l'électronique. "Il y a trois grandes étapes : collage, soudure et enrobage, puis le test."

600 x 300 (1)
600 x 300 (1)

© Clément Lesaffre / Europe 1

Des cartes plus écolos et plus sécurisées...

Mais c'est au calme, dans les bureaux de Gémenos et de son autre site à La Ciotat, que Thales invente les cartes bancaires de demain, plus écologiques et surtout plus sécurisées. Comme la carte biométrique, par exemple, où l’empreinte digitale remplacera le code PIN. Ou bien cette carte qui vous parle via votre téléphone. Une invention destinée aux personnes malvoyantes, alors que 90% d’entre elles ont déjà été victimes d’arnaque lors d’un paiement par carte.

...
Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles