Dans les coulisses d’«Un si grand soleil», le feuilleton de France 2

Carine Didier, envoyée spéciale à Vendargues (Hérault)

La chaîne nous a ouvert les portes des studios de Vendargues (Hérault) où son rendez-vous quotidien de la rentrée est tourné depuis le 9 avril. Plongée dans le décor.


Avec sa terrasse, ses petites tables, Le Bar des 13 vents ressemble à beaucoup de ceux qui jalonnent Montpellier. Mais ici, dans les studios de Vendargues, à quelques encablures de la cité de l’Hérault, point de coup de mistral ou de Tramontane ni de coups de soleil en perspective. Juste un coup de chaud sous les projecteurs pour Mélanie Maudran et Jeremy Banster, héros d’« Un si grand soleil », le futur feuilleton quotidien de France 2 prévu vers 18 heures à la rentrée.

Ce jour-là, les deux comédiens sont pris d’un fou rire au début d’une réplique. « Regarde-moi. Ça m’aide à me concentrer », sourit l’actrice de 38 ans qui campe Claire, de retour à Montpellier avec son fils après dix-sept ans d’absence et vite soupçonnée du meurtre d’un ami d’enfance. La seconde prise est la bonne. « Et toi, tu l’as cru ? » demande-t-elle avec sérieux à son partenaire alias Julien, son amour de jeunesse désormais marié et père de jumeaux.


-

Mélanie Maudran et Jeremy Banster. LP/Yann Foreix

En coulisses, Mélanie Maudran a tout juste le temps de souffler avant de commencer une autre scène. « On tourne depuis le 9 avril et le rythme s’est accéléré. On enchaîne très rapidement, confirme l’actrice. Un projet comme celui-là, c’est un saut vers l’inconnu au début. Mais il y a un côté challenge et beaucoup d’excitation. Et puis, quand on a vu le travail réalisé sur les décors, on a été impressionnés. Cela apporte une crédibilité visuelle. »

Au cœur de cette ancienne plate-forme logistique, Francetv Studios a investi 16 000 m2. La moitié est consacrée à l’entrepôt d’anciens décors de séries diffusées sur les chaînes publiques. L’autre abrite deux studios gigantesques et les bureaux de production, les loges, etc. Pour aller de l’un à l’autre, certains techniciens ou assistants circulent en skate-board ! Passez une porte, et vous (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Audiences TV : même sans les Bleus, le Mondial cartonne
Programme TV du jeudi 12 juillet : notre sélection
Les 10 étapes du retour de «Pékin Express»
Edouard Baer arrive sur France Inter
Coupe du monde : combien coûte un spot de pub pour la finale des Bleus dimanche ?