De quelle couleur voyez-vous cette robe : blanche ou bleue ?

La rédaction d'Allodocteurs.fr

L’intelligence artificielle qui effraie tant, est construite à partir des capacités cérébrales que nous connaissons et que nous savons modéliser. Mais ce que la plupart d’entre nous ignore, c’est qu’une grande partie de nos capacités cognitives est inconsciente, et nous serions d’ailleurs bien moins efficients si nous n’avions que nos capacités conscientes.

Percevoir et réagir à des stimulations à notre insu

A chaque instant, notre cerveau perçoit et analyse des informations, dans toutes les modalités sensorielles à notre insu et qui nous échappent totalement.
Une grande partie de ces informations restera d’ailleurs toujours inconsciente. Des milliers d’informations arrivent à notre cerveau sans que nous en soyons conscient.

Par exemple le contact du sol sous nos pieds, ou encore de notre rythme cardiaque ou de la température extérieure. Au moment où on cite ces perceptions, on est capable de diriger notre attention vers celles-ci et on en prend conscience, mais si on en parle, notre cerveau les aurait traitées sans qu'on en ait conscience.

Des informations qui peuvent nous influencer

Un exemple issu de notre perception nous amène à ce souvenir de la robe que nous avions vue comme bleue et noire ou comme blanche et dorée et qui a agité les réseaux sociaux pendant des semaines il y a deux ans. Il y a d’ailleurs périodiquement d’autres exemples avec d’autres objets comme des tennis en ce moment.

Quand on montre cette robe à des personnes, et qu’on (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi