La couleur des sentiments (6Ter) Pourquoi viola Davis n'assume plus d'avoir joué dans ce film ?

·1 min de lecture

Mississippi, années 60. Issue de la bonne société d’une petite ville, une jeune journaliste recueille en secret les témoignages de plusieurs domestiques noires. Malgré la peur, elles brisent la loi du silence et racontent leur quotidien fait de labeur, de brimades et de racisme...

Tate Taylor adapte le best-seller de son amie d’enfance, la romancière Kathryn Stockett, et signe une peinture sensible du quotidien des femmes noires des années 60 dans le Sud. Un film qui évoque l'Amérique ségrégationniste et qui doit beaucoup à ses actrices, dont Octavia Spencer, Oscar 2012 du meilleur Second Rôle ou encore Viola Davis (Aibileen Clark) qui a vu en 2011 sa carrière décoller grâce à ce film, mais qui regrette aujourd'hui d'y avoir participé. La raison ? L'actrice qui y campe une domestique (Aibileen Clark) a expliqué au magazine Deadline en 2020 que selon elle, la voix des femmes noire n'est jamais vraiment entendue dans La Couleur des Sentiments : "Je sentais juste qu’à la fin de la journée, ce n’était pas la voix des femmes de chambre qui était entendue (…) Je connais Aibileen. Je connais Minny. C’est ma grand-mère. C’est ma maman. Et je sais que si vous faites un film où tout l’enjeu est de savoir ce que ça fait de travailler pour les Blancs et d’élever des enfants en 1963, je veux entendre ce que vous ressentez vraiment à ce sujet. Je n’ai jamais entendu ça au cours du film".

À lire également<... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles