La couleur des ptérosaures révélée

·2 min de lecture

Certains ptérosaures étaient dotés de plumes contenant des mélanosomes de différentes géométries. Un équipement qui prouve que l'origine des plumes colorées est plus ancienne encore que prévue.

Tupandactylus imperator restera un fossile marquant pour l'étude des ptérosaures : c'est le premier dont l'analyse a permis l'identification de deux types de plumes colorées. Cette avancée donne un meilleur aperçu de l'origine et du rôle de ces téguments, retrouvés chez certains dinosaures dont les théropodes, lesquels évolueront pour former la classe des oiseaux modernes.

Une crête développée

Les ptérosaures sont des reptiles volants qui ont conquis les airs voici environ 220 millions d'années et ont dominé ce territoire jusqu'à leur disparition, il y a 66 millions d'années, en même temps que les dinosaures et sans doute pour les mêmes raisons : la chute d'un gigantesque astéroïde sur Terre, dans la péninsule du Yucatan, au Mexique. Ils sont cependant bien moins connus que les dinosaures, essentiellement parce que leurs os adaptés au vol, creux ou trabéculaires, se conservent et se fossilisent très difficilement. Aussi chaque nouveau fossile de ptérosaure, pour peu qu'il soit correctement préservé, est l'occasion d'en apprendre plus sur ces animaux.

Il en est ainsi de Tupandactylus imperator, ptérosaure du Nord-Ouest du Brésil vieux de 115 millions d'années. Son fossile comprend le crâne qui est équipé d'une énorme crête constituée de tissus mous, à la base de laquelle les paléontologues de l'Institut royal des sciences naturelles de Belgique ont identifié deux sortes de plumes. La question de la présence des plumes chez les ptérosaures fait l'objet de débats depuis des décennies et jusqu'ici le consensus était qu'ils portaient des sortes de manteaux duveteux constitués de fibres ressemblant à des cheveux appelées pycnofibres. Mais les plumes du ptérosaure brésilien sont bien plus complexes et proches des protoplumes de certains dinosaures théropodes.

Des pigments de couleurs

Ces plumes sont de deux sortes : des filaments allongés sans branches et des plumes branchues, plus complexes et ressemblantes à celles des oiseaux modernes. Comme elles étaient particulièrem[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles