"La couleur est bien rouge, la texture fondante" : après des années de recherche, une nouvelle variété de tomate voit le jour

Sophie Auvigne, franceinfo
"La couleur est bien rouge, la texture fondante" : après des années de recherche, une nouvelle variété de tomate voit le jour

Au terme d'un processus long et complexe, les scientifiques de l'Institut de la recherche agronomique (Inra) viennent de récolter les premières tomates d'une variété qu'ils ont créée. Au premier coup d'oeil, elles ont belle allure. "La couleur est bien rouge, la texture a l'air fondante", note Élia, venue prêter son palais pour goûter les premiers fruits de cette recherche scientifique. "C'est bien sucré, très fondant et on sent le côté charnu et sucré du fruit." La tomate est donc validé : elle est savoureuse.

Des années de recherche pour aller vers la tomate parfaite

L'aventure de la création de cette nouvelle variété a commencé il y a 20 ans, dans les laboratoires de l'Inra. Génération après génération, les scientifiques se rapprochent d'une tomate sur mesure. C'est René Damidaux, un ingénieur de l'Inra, qui sélectionne les fruits depuis 37 ans.

Une tomate ça doit être rouge, frais et juteux. C'est un bon équilibre entre le sucre et l'acide et ça doit laisser en bouche une persistance au niveau des arômes qui va durer

René Damidaux, sélectionneur de tomates à l'Inra

à franceinfo

Et pour une tomate la plus savoureuse possible, il donne de sa personne tous les jours. "Depuis quelques années, je m'attelle à goûter tous les pieds de tomates que j'ai en culture pour ma sélection." Cette pratique est parfois un peu pénible pour lui. "Quand on a goûté 50, 60 ou 80 tomates dans une matinée, à midi, on n'a pas envie d'en manger." D'autant plus que "souvent, elles ne sont pas bonnes", avoue-t-il.

Des clients exigeants

C'est d'abord aux restaurateurs que les scientifiques ont pensé au moment de sélectionner les tomates. Des clients qui savent exactement ce qu'ils veulent. "Ce qui est intéressant pour nous en cuisine, c'est que quand vous passez ce produit dans une centrifugeuse, vous allez (...) Lire la suite sur Francetv info

Labels régionaux : un secteur porteur
Alimentation : les Français mangent encore trop mal
Fruits et légumes : pourquoi les Français n’en consomment pas assez ?
Environnement : "L'enjeu pour l'Europe sur les crèmes solaires est exactement le même que sur les perturbateurs endocriniens"
"Je gère pas mais Liska le fait à ma place" : des adolescents non-voyants rencontrent leurs chiens guides en classe d'été

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages