“Coucou maman” : Jean-Luc Reichmann rend un tendre hommage à sa mère décédée

C’est sur Instagram qu’il annonçait la triste nouvelle l’année dernière. Sous une photo de sa mère, Jean-Luc écrivait : “Maman. Aujourd’hui je pleure, mon cœur ne brille plus, le tien s’est éteint. Ce soir, ta place sera vide à la belote, car tu es partie rejouer avec Papa ‘Une drôle de vie’. Ensemble vous nous avez appris à donner, à partager, à transmettre, à travailler, à nous battre dans le respect, à rire, à rassembler, à tout se dire , à être fort et loyal mais surtout sincère”. Dans son long message plein de tristesse, il ajoutait également : “Je t’aime fort tu sais Maman et je sais que de là où tu es, tu nous vois et que tu veilles sur nous. Où que tu sois, où que je sois, tu seras toujours là, tout près de moi”.

À lire également

Les 12 coups de midi (TF1) : La vitrine de l’étoile mystérieuse enfin remportée, les internautes émus par le nouveau champion

"Ce vide est toujours aussi insupportable à combler"

Il y a quelques heures, le compagnon de Nathalie Lecoultre décidait donc de rendre de nouveau hommage à sa maman à l'occasion du triste premier anniversaire de son décès. Toujours sur Instagram, il commençait son texte avec beaucoup d'émotion. "Coucou Maman, tu me manques tellement", pouvait-on d'abord lire. Puis de poursuivre : "Une année est déjà passée, une année que tu as rejoins Papa, et depuis, sans toi, sans vous, tout semble si fade, si vide, tellement ordinaire. Sans ne plus pouvoir partager avec toi, sans pouvoir rire avec toi. Écouter ta voix, tes expressions, ne plus passer des heures ensemble à échanger nos regards sur la vie, à se moquer du regard des autres, moi à te rassurer, toi à me dire sans cesse d’en profiter, et surtout 'de ne pas me tracasser' car la vie passe si vite… trop vite".

Jean-Luc Recihmann tenait ensuite à souligner tout le bien que sa maman lui a apporté. "Tu m’as donné la vie, tu m’as donné l’envie, tu m’as donné ce grain de folie qui m’a permis d’être aujourd’hui ce que je suis, mais il faut que tu saches que cette insouciance de la vie s’est arrêtée le jour où tu es partie", se désolait l'animateur. Il insistait alors sur le fait que ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi