Couches bébés : « Les industriels doivent fournir des informations claires aux parents »

La rédaction d'Allodocteurs.fr
L'Anses somme les fabricants de couches jetables pour bebes de revoir leurs procedes de fabrication et les informations sur les emballages.

Parfums, dioxines... Certaines substances chimiques détectées dans les couches jetables peuvent présenter des « risques » à long terme pour la santé des bébés selon un rapport publié par l’Agence de sécurité sanitaire de l’environnement (Anses). Le Pr Gérard Lasfargues, directeur général délégué de l'Anses a répondu aux questions du Magazine de la santé.

  • Quelles substances avez-vous retrouvé dans les couches jetables ?

Pr Gérard Lasfargues, Anses : "Les substances retrouvées pouvant dépasser les seuils sanitaires et donc avec des éventuels risques pour les enfants sont d’abord des substances ajoutées intentionnellement dans les couches comme des substances parfumantes qui ont des risques allergisants pour la peau des bébés. Il y a aussi des substances qui peuvent se former lors de certains processus de fabrication, comme par exemple le processus de blanchiment au cours duquel on peut utiliser des agents chlorés, susceptibles de former des PCB, des dioxines, des furanes, qui peuvent entraîner des probabilités de risques à long terme."

  • Les couches dites « écologiques » sont-elles concernées ?

Pr Gérard Lasfargues, Anses : "Toutes les couches sont concernées. Nous avons fait notre évaluation de risques à partir des données qui ont été faites à la fois par 60 millions de consommateurs et par le laboratoire de la DGCCRF avec des données très importantes qui ont été fournies notamment par ce (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi