Couacs de la campagne de vaccination : comment réagissent l'Elysée et Matignon ?

·1 min de lecture

Campagne vaccinale mais aussi campagne politique… Selon les propos rapportés par le Journal du Dimanche, face aux critiques de nombreux professionnels de santé, Emmanuel Macron se serait agacé de la lenteur de la campagne de vaccination menée en France avec pour l'heure beaucoup de prudence. L'exécutif est clairement sur la défensive, c’est pourquoi l’Élysée orchestre une nouvelle mise en scène politique de l’action.

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation lundi 4 janvier

"D'autres font de la politique mieux que nous"

Un conseil de défense a lieu à 17h à l’Élysée autour du Président, du Premier Ministre, d'une partie du gouvernement concernée par le dossier vaccination. Le "Monsieur Vaccin", Alain Fischer, sera aussi présent. Objectif : mettre en musique l’accélération de la vaccination anti-Covid-19, mais aussi et surtout montrer que le problème est au cœur des préoccupations.

Au sein du gouvernement, certains ont le sentiment d’être un peu piégés par la polémique. L’argument "c’est un marathon, pas un 100m" répété depuis plusieurs jours ne tient pas face aux comparatifs internationaux. Certes, le calendrier initial est respecté mais les critiques sont trop nombreuses, "comme sur les masques ou les tests… d’autres font de la politique mieux que nous", s’alarme un conseiller.

De nouvelles annonces ?

Il faut donc riposter, ce qui passera probablement rapidement par de nouvelles annonces. Le conseil de défense du jour pourrait mener à accélérer le te...


Lire la suite sur Europe1