En Côte d'Or, le maire d’Ouges agressé à coups de barres de fer, vives réactions politiques

·1 min de lecture
Photo d'illustration montrant un véhicule de gendarmerie. (Photo DENIS CHARLET / AFP) (Photo: AFP)
Photo d'illustration montrant un véhicule de gendarmerie. (Photo DENIS CHARLET / AFP) (Photo: AFP)

AGRESSION - Les faits se sont déroulés le dimanche 23 mai. Alors qu’il se promenait avec son épouse et un habitant de la commune, le maire d’Ouges, une petite ville de 1.300 habitants au sud de Dijon en Côte d’Or, a été violemment agressé à coup de barres de fer.

Tout avait commencé par un banal avertissement: un homme en quad roulait visiblement trop proche du canal de Bourgogne, comme le relate le quotidien régional Le Bien Public. “J’ai stoppé le jeune homme. Je lui ai dit que c’était dangereux de rouler ici et que plusieurs cas similaires nous avaient déjà été rapportés”, raconte Jean-Claude Girard au quotidien.

“T’es qui toi?”, lui aurait rétorqué l’individu. L’édile lui indique donc ses fonctions et c’est là que le ton serait monté. Plusieurs habitants, alertés par la dispute, décident de venir porter soutien au maire. L’homme en quad aurait alors passé un coup de fil, menaçant d’appeler son frère.

“Je suis tombé au sol”

“Je pensais que la situation s’était calmée. Qu’on en restait là”, a raconté le maire au Bien Public. Mais quelques minutes plus tard, plusieurs voitures et scooters arrivent sur place et se mettent à frapper le maire, de dos, à coup de barres de fer. “Je suis tombé au sol, je ne me rappelle pas trop mais je sais que c’est un coup dans les côtes qui m’a fait me relever”, a-t-il confié.

Selon nos confrères, la gendarmerie est contactée et intervient pour “sécuriser les lieux”. Depuis, une enquête a été ouverte par la gendarmerie et le maire a écopé de deux jours d’ITT....

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.