Corse : la réserve naturelle de Scandola est en péril

France 3

C'est l'un des plus beaux endroits de Corse vu depuis la mer. Chaque jour, ils sont des centaines de visiteurs à prendre place à bord de bateaux de tourisme pour découvrir la réserve de Scandola (Corse-du-Sud). Ils peuvent admirer des roches volcaniques sculptées par les millénaires et des fonds marins d'une richesse incroyable. Un joyau naturel jalonné de grottes et de falaises impressionnantes, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Mais ce patrimoine est aujourd'hui menacé. Au cœur des préoccupations, certains poissons, comme le corb, mais surtout une espèce d'oiseau pratiquement disparue en France : le balbuzard pêcheur. En dix ans, le nombre de poussins arrivés à l'âge adulte s'est écroulé. Deux études se sont penchées sur la question et mettent en cause la fréquentation de la réserve.

Scientifiques et professionnels du tourisme sont au bras de fer

L'excursion en mer est un marché en pleine expansion. À Porto-Ota (Corse-du-Sud), l'un des ports de départ vers Scandola, il y en a pour tous les goûts. Pour se lancer, pas besoin d'autorisation. Chacun peut proposer sa propre excursion. En dix ans, le nombre d'embarcations a quadruplé, selon le maire du village, qui s'avoue complètement dépassé. Un ras-le-bol partagé par le conservateur de Scandola. Il y a quelques mois, la direction du parc a apporté son soutien au fonctionnaire, menacé de mort par des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi