Corse : quels sites touristiques seront soumis à des quotas dès cet été ?

© LOIC COLONNA / ONLY FRANCE / Only France via AFP

Des endroits très prisés par les vacanciers : Bavella, la vallée de la Restonica et les îles Lavezzi. Dès cet été, ces trois sites de la Corse vont être soumis à des quotas. Les nationalistes, à la tête de la région, ont adopté à l’unanimité des mesures pour lutter contre la surfréquentation touristique , alors que 2,5 millions de personnes viennent visiter l'Ile de beauté chaque année en juillet et août. Europe 1 vous explique les enjeux de ces mesures.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Des quotas nécessaires pour préserver la nature

Chaque été sur les îles Lavezzi, 180.000 vacanciers se bousculent sur les 2 km carrés de terres. Les nouvelles mesures prévoient au maximum 200.000 visiteurs pour les quatre prochaines années, entre 2022 et 2026. Le quota journalier est placé à 2.000 personnes maximum présentes simultanément sur l’île.

Pour Guy Armanet, le président de l’office de l’environnement de la Corse, ces quotas sont nécessaires pour préserver la nature. "Il est inacceptable que le cadre environnemental en Corse soit dégradé par une fréquentation abondante et non maîtrisée", estime-t-il d'abord au micro d'Europe 1, avant de poursuivre : "Après, il peut y avoir une fréquentation, mais si vous la maitrisez, elle peut vivre très longtemps." Guy Armanet fait appel à la préservation et la bonne intelligence de gestion de ces sites pour aider l'office "à faire perdurer (les sites) le plus longtemps possible, c’est l’objectif".

>> LIRE AUSSILa...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles