Corse : nouvelles restrictions après une forte hausse de cas

·1 min de lecture

Alors que la Corse est confrontée à une nouvelle flambée de cas de Covid-19, le préfet de Haute-Corse a décidé de prendre des mesures supplémentaires. Comme le rapporte Europe 1, François Ravier a annoncé de nouvelles restrictions qui débuteront ce mercredi 14 juillet et au moins jusqu'au 1er août. La première annonce concerne la fête nationale : pas de feu d'artifice dans le département ni de bal de pompiers, de même que les événements festifs et familiaux ne pourront pas rassembler plus de 50 personnes.

Le préfet a également décidé d'imposer un couvre-feu aux bars et restaurants à 23 heures et de mettre en place une jauge de 50% que ce soit en intérieur ou en extérieur. Ce couvre-feu à 23 heures est également en vigueur pour tous les festivals ou rassemblements en plein air. François Ravier précise : "Les personnes accueillies ont une place assise, le port du masque est obligatoire à tout moment et la vente de boissons et de nourriture est interdite."

>> A lire aussi - Alerte en Corse : une cinquantaine de personnes testées positives au Covid en un jour

Les concerts organisés en lieux clos sont également interdits jusqu'au 1er août, note Le Parisien. En revanche, les boîtes de nuit, qui sont soumises au pass sanitaire, pourront ouvrir comme prévu. Le préfet a annoncé également la mobilisation de 100 à 150 gendarmes sur le territoire pour veiller au bon respect de ces règles, et n'exclut pas le recours à des CRS.

Il faut dire que comme Capital l'évoquait, un cluster avait été (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La réforme de l’assurance chômage confirmée pour octobre, les villes les plus en retard sur la vaccination... Le flash éco du jour
Covid-19 : le record du nombre de vaccinations sur une journée en France battu
Salles de sport, terrasses des restaurants... les précisions du gouvernement sur le pass sanitaire
Les hospitalisations et réanimations repartent à la hausse, l’Institut Pasteur pessimiste
Pass sanitaire pour les 12-18 ans : le gouvernement promet de la souplesse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles