Corse : mobilisation citoyenne après l’avis d’expulsion d’un couple de seniors

Dans le village de Porto (Corse-du-Sud), un couple de personnes âgées de 76 et 86 ans est sous le coup d’une procédure d’expulsion. L'électricité devait leur être coupée, mais devant la mobilisation des riverains, EDF et les gendarmes ont fait demi-tour. “J’ai eu l’agréable surprise d’avoir une grosse partie de la population qui est venue me soutenir, avec monsieur le maire et ses conseillers, raconte René Kersblick, propriétaire. Mais j’ai le glaive toujours pendu au reçu de la tête.” L’homme travaille au garage au rez-de-chaussée de la maison. Bâtie sur un terrain inconstructible, la maison a toujours été tolérée par la commune. Soutien de Gilles Simeoni “On a besoin d’un garage comme celui-ci pour changer nos pneus, nos batteries, pour n’importe quoi, affirme Toussaint Maranelli, adjoint au maire. Nous sommes à 80 kilomètres d’Ajaccio, et ça fait vivre la station.” La mobilisation a trouvé écho dans d’autres villages. Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de l’île, a même témoigné de son soutien sur Twitter. La préfecture confirme cependant que la décision est définitive, et que le couple sera relogé.