Corse : l'employé du buraliste volait des milliers d'euros en détournant des jeux à gratter

·1 min de lecture

Un quadragénaire a été condamné par le tribunal correctionnel de Bastia à rembourser 248.000 euros et à soigner son addiction au jeu. Comme le relate le 21 avril Corse Matin, cet ancien employé d'un buraliste était accusé d'avoir volé des jeux à gratter entre janvier 2017 et juillet 2018. Il aurait également remplacé sur la caisse enregistreuse des ventes de cigarettes en les transformant en achats de tickets de jeu.

À la barre, l'homme de 49 ans a reconnu "avoir fait n'importe quoi en jouant de l'argent" qu'il "n'avait pas". Celui qui a évidemment été licencié a par ailleurs indiqué, s'être dénoncé à sa direction et s'être excusé. Mais le quadragénaire réfute toute accusation de vol, arguant avoir "rendu l'argent" à chaque fois qu'il a "fait des manipulations" dans la caisse. "Je n'ai pas volé ni détourné 248 000 euros", clame celui qui a signé une reconnaissance de dette de 7.500 avec son ancien patron. "Je me suis expliqué même si ce ne sont pas de bonnes raisons. Je n'étais pas dans mon état normal, j'étais fatigué et je suis tombé dans le panneau du jeu", s'est-il défendu face à la cour, cité par le quotidien régional.

>> A lire aussi - Un gendarme condamné pour avoir gonflé les taux d'alcoolémie des automobilistes

L'avocate de la partie civile a demandé le remboursement du préjudice, face à la culpabilité évidente du prévenu en qui sa cliente avec une "confiance totale". "Heureusement qu'il y a eu ce dérapage en juillet 2018 où il a volé au total plus de 7.000 euros", ce (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Déconfinement par territoire : ces départements qui pourraient en profiter en premier
L’écrasante majorité des députés LREM-MoDem ignore sa promesse de publier les rendez-vous avec les lobbies
Absent depuis 15 ans tout en étant payé : l’employé de l’hôpital bat en un record en Italie
La récolte de vin 2021 de la France amputée d’un tiers à cause du gel ?
Brexit : vote du Parlement européen sur l’accord avec le Royaume-Uni