Corse: une famille russe accoste à Saint-Florent et demande l'asile politique

C'est une situation inhabituelle à laquelle a été confrontée la capitainerie du port de Saint-Florent, en Corse, lundi 28 août. Un voilier, avec quatre personnes à bord, s'y est présenté pour une raison peu ordinaire: de nationalité russe, la famille a souhaité demander l'asile politique, rapporte Corse-Matin.

Un couple âgé d'une quarantaine d'années et leurs deux enfants adolescents, auraient indiqué être des opposants politiques à Vladimir Poutine, le président russe, et avoir participé à des manifestants contre l'invasion de l'Ukraine. Ils se seraient sentis en danger et auraient fui le pays.

Selon France Bleu Corse, la famille naviguait depuis un mois après avoir reçu l'embarcation d'un passeur polonais.

La famille prise en charge par la PAF

D'après Magali Chapey, directrice de cabinet du préfet de Haute-Corse, interrogée par Corse-Matin, les quatre russes disent venir de Crimée. Elle souligne qu'une instruction va être menée pour s'assurer de la véracité de ces informations.

En parallèle, la famille a été prise en charge par la police aux frontières pour un transfert à Marseille. En effet, il n'est pas possible d'effectuer leur demande d'asile en Corse, il faut donc qu'ils se rendent à la préfecture des Bouches-du-Rhône. Selon nos confrères de France Bleu, les quatre Russes sont déjà arrivés dans la cité phocéenne.

Ils disposent désormais d'un délai de trois mois pour effectuer la demande d'asile. La famille a été informée qu'elle avait le droit de rester sur le sol français et de s'y déplacer pendant cette période.

Selon le ministère de l'Intérieur, l'Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides) a enregistré environ 131.000 demandes d'asile en 2022. Celles en provenance de la Russie ont bondi de 75% avec 2.617 demandes, d'après le site vie-publique.fr.

Article original publié sur BFMTV.com