Corse: douze gardés à vue pour blanchiment dans le grand banditisme

Douze personnes ont été placées en garde à vue mardi dans une affaire de blanchiment d'argent liée au grand banditisme corse

Ajaccio (AFP) - Douze personnes ont été placées en garde à vue mardi dans une affaire de blanchiment d'argent liée au grand banditisme corse, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Selon les premiers éléments, les enquêteurs ont mené des perquisitions dans une société de sécurité située à Lucciana, près de Bastia (Haute-Corse), dans le cadre d'une enquête ouverte par la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Marseille pour blanchiment d'argent en bande organisée.

La justice soupçonne des opérations de blanchiment d'argent et opérations de racket sur des débits de boisson, et s'interroge sur les conditions d'obtention de marchés publics, a-t-on appris de même source.

Parmi les douze personnes placées en garde à vue à Bastia, Ajaccio, Marseille ou Paris, figurent des chefs d'entreprise et des membres présumés du grand banditisme.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages