Corse : en attendant les touristes

Où partira-t-on en vacances cet été ? Beaucoup rêvent de plage, d’eau transparente et de paysages sauvages. Les commerçants corses attendent avec impatience les touristes qui devraient revenir cet été. Mais pour l'heure, les réservations sont timides. En équilibre sur sa falaise à plus de 70 m de haut, Bonifacio (Corse-du-Sud) a rarement eu autant le vertige, la peur du vide. De fait, ses rues sont quasiment désertes. Dans le port, bateaux et marins attendent leurs passagers. Normalement en juin, les rotations se multiplient avec au moins 800 touristes par jour. Aujourd'hui, seules trois embarcations lèvent l’ancre et peinent à se remplir. L'emploi de saisonniers impactés Résultats : seuls 25 saisonniers on était engagés pour ses balades en mer contre 100 en temps normal, et avec plusieurs mois de retard. Pour Ludwig Gross, c'est la première sortie de la saison : "On est resté au chômage depuis fin octobre 2019. Habituellement, on épargne de l'argent pour passer l’hiver, mais cette année, on ne pourra pas mettre des sous de côté", déplore le saisonnier.