"La corruption tue" : Transparency International dénonce les défaillances des systèmes de santé en Afrique

franceinfo Afrique
·1 min de lecture

L'Afrique subsaharienne est une fois encore parmi les régions les moins bien classées en matière de lutte contre la corruption, selon Transparency International. Une corruption généralisée qui a des retombées directes sur la santé, comme l’a montré la pandémie du Covid-19. Durant la crise sanitaire, des actes de corruption ont été rapportés dans le monde entier, souligne le rapport de l'organisation et l’Afrique subsaharienne est malheureusement un terrain favorable à cette malveillance. Faux tests de dépistage PCR, faux médicaments, surfacturation de soins, détournement des aides alimentaires… Les exemples sont nombreux et montrent que la corruption n’a pas de limites et n’épargne pas les situations d’urgence.

"Bien que la corruption diffère en termes d’ampleur et de portée selon les régions, elle s’est révélée être un obstacle universel à la lutte efficace contre le Covid-19"

Transparency international

dans son rapport

Un système de santé défaillant

Toujours selon le rapport de Transparency International sur l’indice de perception de la corruption, la pandémie de Covid-19 a mis en évidence la fragilité des systèmes de santé en Afrique. La plupart des pays manquent de médicaments et d'équipements comme les appareils de respiration mécanique, nécessaires pour traiter (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi