Corruption : l’UE menace la Hongrie de couper 7,5 milliards d'euros de financements

© Arthur Nicholas Orchard / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

La Commission européenne a menacé dimanche de priver la Hongrie de 7,5 milliards d’euros de financements européens. L’institution bruxelloise dénonce les nombreuses failles de la démocratie hongroise, qualifiée jeudi de « régime hybride » par les eurodéputés. La commission européenne pointe notamment les risques liés à la corruption dans ce pays, tout en accordant un sursis de trois mois à Budapest pour mener les réformes promises.

Lire aussi - Les députés européens qualifient la Hongrie de « régime hybride », loin des standards démocratiques

« La Hongrie s'est engagée à informer la Commission de la mise en œuvre des mesures pour remédier à la situation d’ici au 19 novembre. Nous réévaluerons la situation et agirons en conséquence », a déclaré dimanche le commissaire européen au Budget Johannes Hahn lors d'une conférence de presse.

Procédure inédite contre la Hongrie

Pour la première fois de son histoire, la Commission européenne a déclenché en avril dernier une procédure permettant, à terme,  de suspendre des financements européens dont l’utilisation est menacée par des atteintes aux principes d’État de droit. La commission cite notamment des « irrégularités » et des « carences » dans les procédures de passation de marchés publics, la proportion « anormalement » élevée de candidatures uniques à ces contrats, le manque de contrôle des risques de conflits d’intérêt et de poursuites judiciaires en cas de soupçons de fraude.

L’exécutif européen suggère donc au Conseil, instituti...


Lire la suite sur LeJDD