Corruption au Parlement européen : deux eurodéputés visés par une procédure de levée d’immunité

© HENRY PHILEMON HENRY/SIPA

L’enquête pour corruption en lien avec le Qatar s’élargit et concerne deux parlementaires européens supplémentaires : l'Italien Andrea Cozzolino et le Belge Marc Tarabella. Ces eurodéputés sont visés depuis ce lundi par une procédure de levée d’immunité lancée par le Parlement européen, à la demande des autorités belges chargées de l’enquête. La nouvelle a été confirmée par la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola , sur Twitter : « Répondant à une requête des autorités judiciaires belges, j'ai lancé une procédure urgente pour lever l'immunité de deux membres du Parlement. » 

Lire aussi - Soupçons de corruption au Parlement européen : 6 choses à savoir sur le scandale qui ébranle l'UE

« Aucune impunité »

La responsable européenne a également promis, toujours sur Twitter, qu’il n’y aurait « aucune impunité, absolument aucune ». « Les responsables trouveront ce Parlement du côté de la loi. La corruption ne peut pas payer, et nous ferons tout pour la combattre », a encore prévenu Roberta Metsola. Elle communiquera formellement cette demande aux députés européens lors de leur prochaine session plénière prévue le 16 janvier à Strasbourg. 
Cette demande sera ensuite examinée à huit clos par la commission parlementaire des Affaires juridiques (JURI). Celle-ci devrait organiser des auditions et se positionner sur une décision à prendre qui fera ensuite l’objet d’un vote au Parlement européen lors de la séance plénière. Roberta Metsola souhaite en tout cas « donner priori...


Lire la suite sur LeJDD