Corrida : la proposition de loi sème le bazar à l'Assemblée nationale

Faut-il interdire totalement la corrida ? La question anime le débat public et l'Assemblée nationale, qui débat pour la première fois une proposition de loi de La France Insoumise qui propose d'interdire cette pratique dans tout le territoire. Le texte sera discuté jeudi 24 novembre dans l'hémicycle après un passage en commission des lois ce mercredi. Les familles politiques sont divisées à ce sujet y compris au sein même de la majorité.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Une classe politique divisée

Le gouvernement s'estime défavorable à l'interdiction de la corrida mais marche tout de même sur des œufs. Après quelques atermoiements, la secrétaire d'État à la ruralité, Dominique Faure, a été chargée de s'opposer au texte. La secrétaire d'État a pour qualité d'être moins clivante et médiatique que certains de ses collègues à l'instar d'Éric Dupond-Moretti . Le garde des Sceaux, un fervent défenseur de la corrida, était pourtant prêt à en découdre. Pourtant, l'exécutif a choisi de tout faire pour éviter que les débats ne s'électrisent.

La majorité est divisée. Si environ les deux tiers du groupe Renaissance sont opposés à la proposition d'Aymeric Caron, certaines personnalités influentes, comme Aurore Bergé, sont pour. La liberté de vote sera donc laissée aux députés macronistes sur ce sujet  inflammable.

>> LIRE AUSSI - Faut-il interdire la corrida ?

Pas de consigne donnée non plus au Rassemblement national. Les troupes de Marine Le Pen sont...


Lire la suite sur Europe1