La corrida est-elle (forcément) condamnée ?