La correspondance épistolaire, la drôle d'habitude de Denis Brogniart et ses enfants

·1 min de lecture

On pensait les correspondances manuscrites réservées aux musées et aux recueils d'échanges entre grandes personnalités du passé. Mais les conversations épistolaires sont tout à fait d'actualité dans la famille de Denis Brogniart. Le journaliste et présentateur télé explique dans l'émission Ça fait du bien pourquoi il a mis en place cette habitude avec ses 4 enfants. Celui qui se décrit volontiers comme un amoureux de l'écrit et de l'orthographe était l'invité d'Anne Roumanoff pour la parution de son premier roman, Un soldat presque exemplaire. "Je ne sais pas dessiner, je ne sais pas chanter, je ne sais pas jouer d'un instrument de musique. À mon grand regret", confie Denis Brogniart. "Mais j'ai toujours utilisé les mots et l'écrit."

>> Retrouvez toutes les émissions d'Anne Roumanoff de 11h à 12h30 sur Europe 1 en replay et en podcast ici

Pendant les longs tournages de Koh Lanta à l'autre bout du monde, le présentateur télé utilise évidemment les nouvelles technologies pour échanger avec ses enfants. Mais il correspond également par courrier. "Bien sûr, on utilise FaceTime et WhatsApp pour se parler en se regardant, un peu comme si on était ensemble", rassure Denis Brogniart. "Mais je dis toujours à mes enfants ce qui me fait le plus plaisir, c'est de recevoir un mot de leur part, que je puisse leur en envoyer, que l'on se réponde."

"Les fautes d'orthographe, ça me hérisse le poil"

Dans leurs lettres, ses enfants Dimitri (21 ans), Lili et Violette (16 ans) et Blanche (1...


Lire la suite sur Europe1