Corrèze : après la montée des eaux, de gros dégâts matériels sont constatés

Après les violentes intempéries qui ont touché la Corrèze, des habitants ont pu regagner leur domicile, mardi 2 février. Peu à peu, la rivière retrouve son lit. Cependant, les dégâts matériels qui ont été observés sont importants. Le sol n’est pas près d’être sec chez des Hollandais installés dans le département depuis 15 ans. C’est leur première inondation et ils s’en souviendront. "On voit que c’est plein d’eau", note l’homme en tâtant son parquet. Neige et précipitations À côté, un voisin, José Ferreira, pompe de l’eau depuis sa cave. Il est fort mécontent d’avoir passé la nuit dehors à cause de la brusque montée des eaux. "On a été inondés deux fois déjà, depuis que je suis ici", témoigne-t-il. Par ailleurs, la fonte des neiges et les précipitions ne sont pas les seules responsables de ces intempéries. En effet, lundi 1er février, le maire d’Argentat (Corrèze), a été prévenu qu’un barrage en amont dans le Cantal devait être délesté et qu’il fallait prévoir des évacuations.