Le corps de Nora Quoirin retrouvé en Malaisie

AFP
Nora Quoirin a disparu dans la nuit du 3 au 4 août, alors qu’elle venait d’arriver pour des vacances dans le complexe hôtelier Dusun Resort.

INTERNATIONAL - Il aura fallu dix jours de recherche et la mobilisation de centaines de personnes. Le corps présumé de Nora Quoirin, jeune Franco-Irlandaise disparue en Malaisie, a été découvert ce mardi 13 août, dénudé, au fond d’un ravin dans la jungle.

“Nous sommes tout à fait certains qu’il s’agit de Nora”, a lancé au cours d’une conférence de presse Mazlan Mansor, le chef adjoint de la police malaisienne. Ce qui a été confirmé par la famille. 

Un hélicoptère a transporté le corps dans un hôpital, où les parents de l’adolescente de 15 ans ont été conduits pour qu’ils puissent l’identifier.

Nora Quoirin, souffrant d’un léger handicap mental, a disparu dans la nuit du 3 au 4 août, alors qu’elle venait d’arriver, avec sa famille vivant à Londres, pour des vacances dans le complexe hôtelier Dusun Resort. Celui-ci est situé à 70 km environ au sud de Kuala Lumpur, en lisière de la jungle, près de Seremban, la capitale de l’Etat de Negeri Sembilan. Une fenêtre avait été retrouvée ouverte dans le pavillon où résidait la famille.

Le cadavre a été découvert dans un petit ruisseau au fond d’un ravin à environ 2,5 km du complexe hôtelier, a déclaré Mazlan Mansor.

Le corps était dénudé, a souligné le responsable policier, sans vouloir dire s’il portait des traces de blessures.

Il a indiqué que la police continuait de traiter ce dossier comme une affaire de disparition, alors que les proches de la jeune fille ont évoqué ces derniers jours l’hypothèse d’un enlèvement.

Un groupe de volontaires participant aux recherches a découvert le corps après une information transmise par un habitant aux autorités, a-t-il ajouté.

Après les informations sur la découverte d’un corps, des véhicules de police ont été vus se dirigeant vers une zone plantée de palmiers à huile et d’arbres fruitiers, non loin du complexe hôtelier. Un périmètre de sécurité a été installé autour de cette zone.

Plus de 350 personnes avaient été mobilisées pour participer aux recherches dans la jungle voisine de Dusun...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post